Sketches of Brunswick East – King Gizzard & The Lizard Wizard

On s’est à peine remis de leur album Murder of The Universe que nos australiens préférés reviennent avec leur troisième album pour cette année 2017, celle de la productivité. Cette fois-ci le groupe de Melbourne qui n’en finit pas de nous étonner nous propose une collaboration avec les américains de Mild High Club, formation originaire de Los Angeles. Appréciant (évidemment) énormément King Gizzard et leurs collègues américains (Skiptracing a sa place dans mes albums préférés de 2016) cette collaboration m’apparaissent donc comme prometteuse (bien que ne sachant à quoi m’attendre avec l'”acid jazz” dans lequel était classé cet album.)

© Flightless Records

Sketches of Brunswick East est donc sorti le 18 août dernier, sans qu’on ait vraiment eu le temps de l’attendre et sans aucun single pour nous en donner un avant-goût. Encore une fois, le moins qu’on puisse dire c’est que King Gizzard & The Lizard Wizard nous proposent quelque chose de différent, bien loin de l’album précédent pourtant sorti…deux mois plus tôt. Fini la narration et les riffs survitaminés, ici on se pose et on découvre un jazz impeccable.

Ecrit et composé avec Alex Brettin, leader de la formation américaine lors de son passage à Melbourne pendant le dernier Gizzfest (ce festival où les sept australiens invitent leurs copains et proposent toujours une line-up plutôt incroyable) cet album est fortement inspiré par le lieu. D’où son nom (Brunswick East étant un quartier de Melbourne), les trois pistes y faisant référence, et la pochette où le génial Jason Galea a représenté la rue dans laquelle se trouve les bureaux de Flightless Records.

Nous est donc proposée une ravissante ballade de 38 minutes au coeur de la capitale de l’Etat de Victoria, en témoignent les aboiements de chien et autres bruits de trafic. Un album où les talents des deux groupes se mêlent sans que l’un n’empiète sur l’autre : Sketches of Brunswick East réussit le pari de la collaboration en équilibre avec une maîtrise instrumentale et une technique absolument remarquable. On ne peut que souligner la qualité de la rythmique, que ce soit à la batterie ou pour les lignes de basse.

L’album est riche de belles choses (Rolling Stoned), de psychédélisme jazzy (The Spider and Me), d’un soin particulier apporté au chant où les voix de McKenzie et Brettin se chevauchent et se répondent en parfaite harmonie (You Can Be Your Silhouette), et de jolies subtilités qu’on (re)découvre à chaque écoute. On ne peut également s’empêcher de voir les clins d’oeils faits aux albums précédents de King Gizzard. Ne serait-ce pas la voix d’Han-Tyumi que l’on remarque sur Tezeta ? Quelques accents microtonaux sur The Book ? Et puis la continuité de l’album ne nous rappellerait-elle pas Nonagon Infinity ?

Sketches of Brunswick East démontre, s’il le fallait encore, à quel point King Gizzard & The Lizard Wizard ne s’interdisent rien avec leur musique, proposent des expérimentations (bien accompagnés cette fois), et n’hésitent pas à proposer album après album des choses bien différentes, presqu’opposées, pouvant parfois déplaire à leurs fans des premiers jours (ou du moins les surprendre). S’il est impossible de comparer ne serait-ce que les trois albums sortis cette année, il y a un point sur lequel on est formels : qu’il s’agisse d’explorations orientales, de narration robotique ou de jazz mélodieux King Gizzard & The Lizard Wizard réussissent avec brio tout ce qu’ils entreprennent.

Bonus : je ne résiste pas à l’envie de vous partager cette version live de Rolling Stoned, filmé il y a deux ans lors d’une tournée commune entre les deux groupes.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s